Coca-Cola accélère son approche collaborative

Le 23 novembre dernier, TRND et L’ADN questionnaient le principe de marketing collaboratif autour du groupe Coca-Cola France. Retour sur les enseignements.

Certaines marques font historiquement participer leurs parties-prenantes (collaborateurs, consommateurs, influenceurs…) sans particulièrement nommer la méthode, c’est le cas chez Coca-Cola.

Dès 2007, pendant les jeunes années des plateformes de vidéos en ligne (pour rappel, YouTube a été créé en 2005), la marque a su rebondir sur le concept « lancé de canettes ». Les internautes jetaient alors leurs canettes de Coca-Cola à la poubelle de façon créative. Encouragé par la marque, le phénomène était devenu viral et avait profité au tri des déchets.

Quelques dates clés :

• En 2013, la marque lance sa 1ère campagne « #partagezunCocaCola » durant laquelle les iconiques bouteilles portent 1 000 prénoms de consommateurs et leur proposent d’adresser un message à leurs proches sur les réseaux sociaux. Les meilleurs ont été sélectionnés pour être les ambassadeurs de la marque pour ses campagnes TV à la fin de l’été. Forte de son succès, cette communication a été redéployée à plus grande échelle sur l’été 2014.

• 2016 renforce cet esprit collaboratif avec le rapprochement de la communauté TRND (1ère plateforme de marketing collaboratif en Europe), à l’occasion du relancement de Coca-Cola Zero qui devient « Coca-Cola zero sucres » : nouveau packaging, nouvelle recette. Pour accompagner les consommateurs dans ce changement et en assurer l’adhésion, 3 000 membres TRND ont été amenés à déguster la nouvelle formule et à partager leurs expériences sur les différents canaux de prescription.

• 2017, deux autres marques du groupe se lancent à leur tour ! Fanta mène l’opération Fanta By You qui invite les adolescents, coachés par des influenceurs, à co-créer la prochaine campagne de communication. A la rentrée, Fïnley fait appel à TRND pour orchestrer des apéritifs collaboratifs afin d’ancrer dans les habitudes les différents moments de consommation de la nouvelle boisson rafraichissante pour adultes.

 

Pour Philippe Balladur, Directeur Média de Coca-Cola France, « le marketing collaboratif représente le vecteur le plus efficace en terme de conversion et d’image ! ». Il permet à la fois de recruter, pour déclencher rapidement des actes d’achat, ET de travailler la visibilité d’une marque de manière qualifiée et ciblée grâce à la recommandation. Encore faut-il en respecter les bonnes règles !

Comme témoignait Sébastien Naji, Directeur Général de TRND France, « il est important de suivre 5 étapes pour mener une activation de marketing collaboratif efficace : sélectionner les bonnes personnes, leur transmettre l’expertise de marque, les engager autour d’un concept, dialoguer avec eux en continu et enfin analyser leurs retours en temps réel ».

Méthode qui a fait ses preuves avec le cas Coca-Cola zero sucres, évoqué précédemment et présenté lors du petit-déjeuner conférence TRND x L’ADN du 23 novembre dernier.

Le case study Coca-Cola zero sucres :

4 semaines d’activation 3 000 consommateurs engagés Qui ont généré plus de :

60 000 dégustations ciblées 530 000 contacts uniques en offline 6 600 contenus publiés sur la toile 906 000 impressions en ligne De belles performances avec :

92% de recommandation du nouveau Coca-Cola Zero sucres 71% de découverte de la nouvelle recette grâce à TRND

Lien de l'article ici !

« Article précédent
Article suivant »